Pexels Photo 317078

Que vous preniez l’avion ponctuellement ou régulièrement, il est important de suivre quelques règles afin d’éviter toute mauvaise surprise. Carlos Villacorta, associé du Cabinet d’avocats BCV Lex, a mis au point un décalogue afin que votre seule préoccupation soit celle de faire un bon voyage.

Avant de prendre l’avion …

1. Gardez tous les courriers électroniques relatifs à la confirmation de réserve et/ou d’achat de billet. Si vous réservez le vol sur une plateforme internet, pensez à sauvegarder une capture d’écran avant d’être dirigé sur la page de la compagnie aérienne.

2.  Consultez les assurances proposées et contractez celle qui correspond le mieux à vos besoins, du type assurance annulation ou autres. Il est important de lire les clauses et de comprendre ce que couvre telle ou telle assurance.

3.  Faites l’inventaire du contenu de vos bagages. Faites un cliché du contenu de vos bagages, notamment des objets de valeur (ordinateurs, tablettes, téléphones mobiles, montres, bijoux etc..). Cela facilitera la réclamation en cas de perte o de vol de vos bagages et sachez que le montant de la réclamation ne peut être supérieur à 1.393 euros.

4. En cas de retard ou d’annulation de vol, demandez un formulaire de réclamation au guichet de la compagnie aérienne et/ou envoyez une réclamation classique par courriel. Gardez copie de tout envoi.

5. Conservez votre carte d’embarquement et, en cas de facturation, le reçu de la facturation remis par la compagnie aérienne au cas où, dans le futur, vous seriez amené, suite à un accident, un retard, une perte ou une détérioration de vos bagages, à devoir faire une réclamation.

6.  En cas d’accident dans l’aéroport ou lors de l’embarquement, tel qu’une chute dans la passerelle de l’avion, une chute de bagages depuis les compartiments supérieurs de la cabine ou une blessure due à une négligence de la part de l’équipage ou tout autre incident, il est recommandé de faire des photographies du lieu et de noter les coordonnées de tout éventuel témoin des faits. Il est indispensable de prouver que l’incident s’est bel et bien produit. Dans ces cas là également, il est recommandé de remplir un formulaire de réclamation.

7. Photographiez les blessures et consultez un médecin le plus tôt possible, de préférence le jour même, ou dès l’arrivée si l’incident s’est produit durant le vol. Conservez copie de tout rapport, analyse, test médicaux (radiographies, analyses, scanner, etc.).

8. En cas de retard, d’annulation ou d’accident aérien, il est recommandé de conserver toutes les factures et tous les relevés bancaires mentionnant les frais s’y rapportant (frais de repas, de transport, de logement, frais médicaux etc…).

9. Certaines compagnies aériennes offrent une compensation financière qui se révèle parfois insuffisante ou règlent les repas et l’hôtel croyant ainsi vous dédommager du préjudice subi. Si vous acceptez ces compensations, ne signez aucun document valant renonciation à toute action en justice et, avant toute signature, consultez un avocat spécialisé pour vous assurer que l’indemnisation proposée correspond bien au préjudice subi. 

10. Déposez une réclamation dans les délais. Contactez un avocat spécialisé en la matière le plus rapidement possible, car le délai de prescription varie selon la nature des faits.

Fort de plus de vingt ans d’expérience, le Cabinet BCV Lex a représenté plus de 3 500 victimes directes ou familiales, dans plus de 35 accidents aériens dans le monde. Actuellement , notre Cabinet défend les intérêts de plus d’une centaine de proches des victimes de l’accident de Cubana de Aviación, survenu il y a un an et dans lequel 112 personnes sont décédées et  travaille également avec les proches des victimes de l’accident de la compagnie Ethiopian Airlines survenu récemment.

This entry is also avaible in: Espagnol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher