skip to Main Content
Comment Savoir Si Votre Véhicule D’une Marque Du Groupe VW Est Concerné Par La Tromperie [détail Des Marques Et Modèles] ?

Le Groupe Volkswagen a donné l’information selon laquelle un total de 948 064 véhicules équipés de moteurs diesel EA 189, soumis à la norme Euro 5, ont été commercialisés sur le marché français.

Sur ce total, 574 000 véhicules correspondraient à la marque Volkswagen, 93 388 à la marque SEAT, 189 322 à la marque Audi, 66 572 véhicules à la marque Škoda, et à 23 523 véhicules Volkswagen Véhicules Utilitaires.

Faites-vous partie des victimes de l’affaire Volkswagen 

 

 

Modèles concernés

Selon les dernières informations en notre possession, et sous toutes réserves, les modèles concernés seraient les suivants:

VOLKSWAGEN:

Golf, Golf Cabrio, Polo, Touran, Passat, Caddy, Scirocco, Passat CC / CC, Eos (décapotable), Tiguan, Jetta, Multivan / Transporter / Caravelle / California (vans, tous de la génération T5), Sharan, Amarok (pick up), Beetle, Crafter.

SEAT:

Alhambra, Exeo, Ibiza, Leon, Toledo, Altea et Altea XL (avant le silence inquiétant de la marque, il y a des doutes quant à la Caddy et les modèles Transporter d’affaires).

Škoda:

Fabia, Octavia, Superb, Rapide, Rapide Spaceback, Yeti, Scout, Roomster.

AUDI:

A1, A3, A4, A5, A6, Q3, Q5, TT.

Date de fabrication

En ce qui concerne les dates de fabrication, celles-ci correspondraient aux véhicules sortis des usines du groupe entre janvier 2009 et septembre 2015.

Cylindrées

Le logiciel trompeur aurait été placé sur les véhicule dont les moteurs de 1,6 litres TDI (puissance cylindrée comprise entre 75 et 105 chevaux) et 2,0 litres TDI (puissance cylindrée comprise entre 84 et 180 chevaux).

Selon le groupe Volkswagen, propos à prendre avec précaution donc, les véhicules concernés seraient tous soumis à la norme Euro 5, et donc non concernés par la norme Euro 6, plus récente et plus exigeante.

Cela peut être vérifié sur le certificat d’immatriculation du véhicule (ou carte grise), dans la case V9 qui indique la « classe environnementale de réception CE », qui n’est autre que la norme d’émission à laquelle le véhicule est soumis. Si dans la case V9 n’apparaît pas la norme Euro 6, et que les paramètres susmentionnés (modèle, cylindrées, année de fabrication) sont réunis, votre voiture est très probablement concernée par la tromperie.

Un autre paramètre est à prendre en compte : le code moteur, champ P5 du certificat d’immatriculation. Si ce code commence par la lettre C, CAY, CAYA, CAYB ou un code similaire, il est fort probable qu’il s’agisse d’un moteur AE189, concerné par la fraude.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher