h
London Office
Quick Contact

Émanations toxiques dans les cabines d’avion : 1e action française contre Airbus

Le 26 avril 2018, le magazine Envoyé spécial présenté par Elise Lucet diffuse un reportage intitulé « L’air des avions est-il toxique ? » concernant les émanations toxiques dans les cabines d’avions.

Bcv Lex est partie prenante de ce dossier.

BCV Lex défend des pilotes

En effet, saisis de la question depuis 2015, nous avons assigné le constructeur AIRBUS devant le TGI de Toulouse pour le compte de 2 pilotes américains.

La santé de chacun d’entre eux s’est trouvée considérablement atteinte à la suite de l’exposition aux émanations toxiques.

Les manifestations qu’ils subissent sont très diverses et inquiétantes.

Ces pilotes, chacun victime d’émanations toxiques en juillet 2017, sur deux vols différents, se trouvent toujours, à la fin du mois d’avril 2018, en arrêt de travail.

Leurs médecins considèrent toujours actuellement que leur santé est incompatible avec la profession de pilote de ligne.

Ils ont donc été contraints de mettre leur carrière entre parenthèses pour le moment.

Ce ne sont pas des cas isolés, bien au contraire.

Des pilotes ont déjà porté ce sujet sur le plan judiciaire, comme en France devant les juridictions pénales. 

D’autres actions ont également été intentées aux États-Unis, par des pilotes, personnels de bord et passagers, contre Boeing notamment.

L’origine de ces émanations

Pour conditionner l’air des cabines, le prélèvement d’air se fait au niveau de moteurs ; on parle de bleed air.

Ce mécanisme élaboré requiert la présence de nombreux produits industriels.

Ainsi, si les joints des différents mécanismes ne sont plus étanches, sont introduits dans la chambre de combustion des produits chimiques conduisant à une pyrolyse (dégradation à haute température).

Toutefois, ces produits n’ont absolument pas vocation à y être introduit ni à être exposés à ses températures extrêmes.

En effet, le produit de la pyrolyse est extrêmement toxique.

Pourtant, ils sont ensuite introduits en cabine via les conduits de conditionnement de l’air, contaminant en conséquence l’entier système de conditionnement de l’air de la cabine de l’aéronef.

Un phénomène bien connu des constructeurs

Le phénomène des émanations toxiques dans les cabines d’avion n’a rien de nouveau.

En effet, ce problème est connu depuis les années 50, lorsque le bleed air a commencé à se généraliser.

Antérieurement, le conditionnement de l’air se faisait via des compresseurs électriques.

Toutefois, pour des question de rentabilité, de gain de place et de longueur de vol, les constructeurs ont cherché à gagner en poids et en place.

Exit les compresseurs électriques pour faire place au prélèvement d’air au niveau des moteurs.

Les occupants s’y retrouvent-ils ? Absolument pas, loin s’en faut.

Les constructeurs continueront-ils à construire des appareils qui nous empoisonnent tous ?

Airbus est visé par une assignation devant le TGI de Toulouse pour la 1e action française contre le constructeur Airbus.

*****

Bcv Lex se tient aux côtés des victimes, en vue de la plus juste indemnisation qu’ils sont en droit de réclamer, de la part du constructeur de l’aéronef.

Voici les articles relayant cette actualité :

https://www.francebleu.fr/infos/transports/airbus-deux-assignations-deposees-au-tribunal-contre-le-syndrome-aerotoxique-1524842463
https://www.20minutes.fr/sante/2264559-20180502-toulouse-air-toxique-cabines-avion-deux-pilotes-malades-attaquent-airbus-justice
https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/02/2790308-deux-pilotes-americains-assignent-airbus-apres-avoir-ete-expose-emanations.html
https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/sante-au-travail/deux-pilotes-americains-se-disent-victimes-du-syndrome-aerotoxique-et-engagent-une-procedure-contre-airbus_2733439.html

 

Poste un commentaire