skip to Main Content
Iran : Accident D’un Jet Privé Turc

Le 11 mars 2018, un Canadair CL-600-2B16 Challenger 604 immatriculé TC-TRB s’est écrasé lors d’un accident survenu dans la région montagneuse du Zagros.

L’appareil était parti de Charjah aux Émirats Arabes Unis et avait pour destination Istambul en Turquie.

Selon les informations disponibles, le jet avait été mis en service en 2001.

A bord de l’appareil, se trouvaient notamment , outre les trois membres d’équipages, la fille d’un riche homme d’affaires turc, Huseyin Basaran.

Ainsi, Mina Basaran était accompagnée de 7 de ses amies, de retour d’une fête qui avait eu lieu à Dubaï.

Deux d’entre elles avaient la double nationalité turque et espagnole.

Le voyage avait pour dessein de célébrer le prochain mariage de la jeune fille.

Le jet appartenait à la société Basaran Holding Company, du père de Mina.

Les circonstances de l’accident

Lors de l’accident, les conditions météorologiques étaient caractérisées par des orages, des pluies importantes et du vent.

La pilote, ancienne pilote de chasse de l’armée turque, aurait demandé à l’agence de l’aviation civile iranienne, à être autorisé à baisser en altitude.

Eu égard à ces circonstances, les chances de retrouver des survivants est très limitée.

De plus, la zone de l’accident est difficile d’accès et les mauvaises conditions perdurent.

Dans un premier temps, les secours ont été contraints de faire des recherches par voie terrestre sur ladite zone.

Dès que lesdites conditions seront meilleures, deux hélicoptères de secours seront envoyés pour rechercher l’épave et les corps des victimes de l’accident.

Les causes de l’accident

Les mauvaises conditions météorologiques ne sont pas de nature à exclure tout cause technique.

D’ailleurs, il est déjà précisé qu’aucune opération de maintenance n’avait été accomplie auprès de l’aéroport émirati par la pilote.

Elles restent à déterminer précisément.

 

******

Cet accident fait suite à celui du 18 février 2018, il y a moins d’un mois, impliquant un appareil bimoteur ATR 72 de la compagnie Aseman Airlines, situé dans la même zone montagneuse iranienne.

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher